• Chance, Malchance

    Chance, Malchance

    Ragnar Kjartanson - world light 2015  vidéo film

     

    Chance, Malchance

    Bien mener sa barque n'est pas si simple.

    Vieillir est un drôle d'état, on dirai presque qu'on ne s'y attendait pas, tout au moins pas si vite,  depuis les premiers pas incertains, mal assurés du bébé que nous étions nous commencions l'ascension de notre vie, un à un nous avons gravit bon an mal an ce qui nous était destiné.

    Arrivé presque au bout nous faisons le bilan chance .. malchance la balance est parfois plus lourde d'un côté que de l'autre, elle peut-être équilibrée sans avoir fait trop de dégâts, il y a dans la vie toujours des moments difficiles mais qui pour certains se surmontent.  

    Chance, Malchance

    Portrait de P.J Proudhon - huile sur toile 1865 Gustave Courbet

    Faire de bons choix est ce aussi aisé que ça? ayant donc l'âge où l'on regarde défiler derrière soit les années, car devant .....le terminus est peut-être en vu, ce qui est certain il reste nettement moins de kilomètres à faire, j'analyse ce que j'ai empilé comme informations me concernant bien sur mais peut-être suis-je moins lucide que quant j'essaie de comprendre le parcours de certaines de mes connaissances et aussi et surtout grâce à mes lectures de biographies par exemple ou d'excellents reportages sur la vie d'un ou d'une telle, je me rend compte que le facteur chance ou malchance dans une vie tient une grande place, il n'y a pas que les qualités ou les facilités intellectuelle, familiale ou pécuniaires qui aident ou font un frein à l'avancé.

    Chance, Malchance

    Série the Carpoolers (covoiturés) de Alejandro Cartagena (artiste Méxicain) 2011-2012  version travailleurs vue du ciel. photo tirage jet d'encre 55,5x35,5 cm

    Dans la vie professionnelle on peut avoir de grandes qualités personnelles, d'intelligence, de savoir faire, d'opportunisme, de ténacité, si l'on ne croise pas au bon moment la bonne personne ou une conjoncture qui vous permettra de mettre le pied à l'étrier ou vous poussera à continuer par ce que vous avez la carrure pour réaliser ce qui vous tient à cœur, c'est ce qu'on appel la chance - (se faire tout seul vraiment seul sans aide ou circonstance positive est rare) - à côté de ça avec les mêmes qualités  on peu rencontrer des embûches pas possible des personnes qui feront tout pour vous mettre par terre, la jalousie, le manque d'empathie, la malhonnêteté, la maladie etc.. tant de choses pour empêcher de réussir, c'est la malchance.

    Chance, Malchance

    Madame Charpentier avec ses enfants 1878 - huile sur toile Pierre Auguste Renoir

    Dans les premières années, dès la plus tendre enfance si l'on a des parents qui déjà ont eux-mêmes un bagage suffisant intellectuel ou de bon sens pour vous permettre de vous épanouir dans la connaissance des autres de ce qu'est la vie, qu'ils vous préparent avec tout leur amour pour l'aborder et si l'on naît d'aplomb (bonne santé, le cerveau qui marche etc..) dans tous les sens du terme, quelle chance. A l'inverse si votre enfance a commencé en galère il vous faudra être courageux et quelquefois à la merci de gens qui ne comprendront pas pourquoi vous n'êtes pas "comme tout le monde", bien sur c'est la malchance.

    Dans la vie privée, intime si vous rencontrez la ou les personnes qui vous comprennent et que vous estimez aussi, avec qui vous faites un bout de chemin ou même bien plus que ça, une ou des personnes qui vous permettent de vous épanouir pleinement, quelle chance... l'amour, l'amitié, la tendresse que l'on reçoit ou que l'on donne est une grande chance. Malheureusement l'inverse existe, tomber sur une ou des personnes qui font de votre vie un enfer,  c'est la malchance. On peut avoir été jusqu'à la rencontre de la mauvaise personne quelqu'un d'intelligent, d'agréable, sympa, qui s'est bien débrouillé, qui a réussi, quelqu'un d'apprécié etc.. la mauvaise rencontre se fait et l'on tombe dans le piège, spirale de la malchance.

    Chance, Malchance

    Léopards et Guibs  - diorama 1904 Rowland Ward éminent taxidermiste britannique. Il fit entrer tout un monde sauvage sous vitrine dans les plus aristocratiques demeures du XIXe siècle. Souvenirs le plus souvent des safaris sauvages auxquels se livraient ce petit monde d'impérieux colons. Beaux Arts magasine .

     Oui la chance ou la malchance ont une grande place dans la vie humaine, animal, aussi végétale pourquoi pas (on en parle) vu l'état de la planète.

    Souvent dans des interviews ou des biographies de personnalités ceux-ci reconnaissent qu'il ont eu la chance de croiser sur leur chemin une ou plusieurs personnes qui leur ont permis de prendre conscience ou d'accéder à l'épanouissement de leur capacités, qualités.

    Chance, Malchance

    La prune 1877-1878 - Edouard Manet huile sur toile

     Ce que j'essaie, mais je ne suis pas mieux que les autres, c'est de ne pas juger à l'emporte pièce il y a des personnes qui paraissent avoir tout fait, croit-on, pour devenir ce qu'elles sont devenues c'est à dire pas fréquentables pour des tas de raisons en particulier quant celles-ci ont l'air démunies, quelquefois agressivesalcooliques etc.. et si en plus on a connu leur famille "qui était pourtant bien.. moi à sa place j'aurai fait comme ci .. ou comme ça" (réflexion que l'on peu entendre que certainement j'ai aussi tenu), on ne cherche pas plus loin d'ailleurs, en fait on ne connaît jamais la véritable histoire d'une personne et l'on ne peu surtout pas être à sa place n'ayant pas la même personnalité, le même vécu etc.. en aucun cas l'on peu être cet autre.

    Au fait qu'est-ce que la chance? qu'est ce que la malchance? est-ce que ça va avec être heureux ou malheureux?..

    Il nous arrive de dire "quelle chance il a ou elle a, qu'est-ce qu'il lui faut de plus?" alors qu'en réalité cette personne est malheureuse comme les pierres.

    L'on dit aussi " le pauvre, la pauvre je ne voudrais pas être à sa place il ou elle doit - être bien malheureux (se)" alors que cette personne ne demande rien et gère son problème seule avec espoir de s'en sortir, ou se contente de son sort, elle est heureuse malgré les apparences, il y a des gens qui savent reconnaître le bonheur dans des choses très simples.

    La sagesse vient-elle vraiment en vieillissant? peut-être.... rien n'est certain.

                                                                                Julie Fleurie

     

    Chance, Malchance

    Maryline et le photographe 1962 - La dernière séance photo de Bert Stern - peu de jours après Marilyne Monroe se suicidait.

     

    « Une journée toute neuveL'atelier d'écriture »

  • Commentaires

    6
    Dimanche 4 Avril à 14:44

    Bonjour Julie

    Chance ou malchance de naître quelque part...  Quel fabuleux débat. Mais le principal, (pour moi... je n'implique personne) c'est en effet de faire de cette vie qui nous est donnée le meilleur ... et d'éviter le pire. Moi j'ai fait mienne une vie qui prend en compte le désespoir, sans croyance ni origine, sans dieu ni maître (comme dit l'autre) en respectant toutes les croyances mais pas les représentants de commerce de ces croyances... Ma mère me disait: "toi qui ne croit en rien tu m'emmènes à la messe de minuit..."    Et alors, j'ai le droit de critiquer le curé et la religion, ou toute autre religion car je ne crois pas en eux. Mais je respectais ma mère et ceux qui croient...

    Amicalement

    Pierre

     

    5
    Jeudi 1er Avril à 07:57

    Bonjour Julie,

     

    Un texte profond qui interpelle.

    La chance ou la malchance? Oui, je l'ai souvent constaté. 

    Pour ce qui est de la sagesse venant avec l'age... je ne suis pas sûre. he Certains, très âgés, agissent encore comme des enfants, avec caprice et insouciance . Mais, dans l'ensemble, c'est vrai que la sagesse s'en vient, même à petits pas

    yes

    4
    Mercredi 31 Mars à 19:56

    Je refuse de faire le bilan de ma vie passée.  Je ne veux pas constater que  j'ai longtemps été du mauvais côté de la balance. En quoi ça me servirait de faire un constat de malchance ou de chance.  Ce qui est fait, ne peut plus être défait. La seule certitude est que la somme de mon vécu a fait de moi la personne que je suis.  Chaque souffrance, chaque peur, chaque larme m'ont construite et m'ont donnée la force d'avancer, mais aussi la force de me tourner vers les autres. Grâce au pire, je peux comprendre ce que les autres traversent et je trouve souvent les mots, l'écoute dont ils ont besoin. 

    Personne n'est ni noir, ni blanc. Nous sommes tous composés d'un étroit mélange de tout, un gris pas forcément uniforme.  Je ne suis ni meilleure, ni pire que les autres. Et c'est pareil pour chacun de nous. Je donne la possibilité à tous de se laisser découvrir. Rarement, je n'y arrive pas.  Et cela concerne des personnes qui se prétendent ce qu'elles ne sont pas. Là j'avoue, je ne peux pas. Vendre du faux pour gagner la confiance c'est de l'abus. A quoi bon ? Nous sommes qui nous sommes. Tentons de nous faire aimer avec ce que nous sommes. 

    Bonne soirée Julie 

    3
    Mercredi 31 Mars à 15:24

     Un texte profond que j'ai lu deux fois.

    Bisou

    2
    Mardi 30 Mars à 22:07

    Certains ont le don de savoir attirer la chance d'autres pas... On est jamais à la place des autres, donc il est impossible de savoir réellement ce qu'ils ressentent... Même au sein d'une même famille, chacun a sa vie et son ressenti personnel, in fine les écarts peuvent être énorme... On ne sait pas non plus qu'elle est véritablement l'influence que nous avons sur les autres...

    1
    Mardi 30 Mars à 16:07
    Renée

    Je regarde en arrière souvent et chaque fois je me dis que j'ai eu beaucoup de chance car j'aurais pu très mal finir, par contre je pense que ça viens aussi de l'éducation stricte reçue qui certes ne m'as pas plu sur le moment mais dont je suis contente maintenant car cela a mis de barrières qu'au final je n'ai pas franchit heureusement. Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :