• Blog en pause

    Cléo

     

    Mon blog est en pause pour quelques jours, je viens de perdre mon deuxième et dernier compagnon plutôt compagne quatre pattes, mon chat Mitsou en Janvier, ma petite chienne Cléo le 09 Mai ça fait beaucoup pour moi, j'ai besoin de me reprendre. Je vous remercie tous de votre passage et je sais que pour les amoureux des animaux, ceux qui ont pû capter ce qu'ils apportaient et savaient discerner en nous me comprendront. 

    Je peux dire aussi que cette sensibilité, se lien que l'on a avec eux n'a rien avoir avec le fait que ce soit un manque d'enfant ou peut être d'amour d'autrui , de proches, c'est bien autre chose. Je suis célibataire sans enfant donc immédiatement on pense à cela, on me l'a eu servi bien entendu, pas mes amis proches et je peux vous dire que de ce côté là je suis servi avec beaucoup de bonheur depuis ma plus tendre enfance et grâce à eux je ne suis pas laissée dans mon coin, également dans mes proches il y a des amoureux de leurs amis quatre pattes tout en ayant famille tel qu'enfants en particulier.

    Je vous dis à bientôt et merci de votre passage.

    Julie Fleurie

     


    3 commentaires
  • L'image support de communication

    Fresque 2530 ans avant Jésus Christ - Egypte - tombe de Itet à Méidum - musée du Caire

    Puissance de l'image

    L'image sans façon s'est appropriée tous les supports possible, fresques, tapisseries, mosaïques, granits, peintures , parchemins, soie, depuis la nuit des temps elle nous raconte la vie et l'évolution de nos ancêtres, leurs croyances, leurs chimères, leurs rêves, leurs dirigeants, leurs bourreaux etc... Bien sur l'oralité  passait des messages en filiation mais comme l'on sait les images ont servies d'écriture avant qu'une majorité d' humains sachent lire.

    L'image support de communication

     L'image a eu un  message à transmettre au plus grand nombre. Certaines font le lien avec la religion, la politique, l'armée, la vie quotidienne, l'au-delà.

     L'image est puissante, elle peu  émouvoir, elle peut-être quelquefois vénérée,  faire se poser des questions,  fasciner,  faire détourner le regard, au contraire ne pas pouvoir s'en détourner.

     Vers 1500 av. J.C. - Lascaut                          

    L'image support de communication

    470 av. J. C. La fête - Etrusques la tombe des Léopards

    Il arrive que l'une d'entre elles reste gravée dans notre mémoire, pour ma part j'ai en tête un tableau d'environ 25cmx40cm vu la première fois en 1990 au Musée des Beaux Arts de Lyon. Un tableau représentant une vierge à l'enfant du XVIIe s. peint par un peintre Allemand je n'ai pas retenu le nom, ce tableau est présenté dans une niche vitrée avec d'autres il y a plusieurs étages , dans un passage entre deux grandes salles. Je suis retournée plusieurs fois dans ce musée sans oublier chaque fois de m'arrêter devant ce tableau, de ma part ça n'a rien de religieux, mais la finesse le talent du travail de cette œuvre m'a ravie et reste gravée dans ma mémoire.

    L'image support de communication

     

                                                     Miniature sur velin - le zodiaque -1413/1414 - l'anatomie de l'homme 

                                                                                  les très riche heures du Duc de Berry

    L'image support de communication                                                                                            

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                                                                                                      La fenaison  1565 Pieter Bruegel l'ancien      huile sur toile

      

    L'image support de communication

    Moïse sur le Mont Sinaï 

    mosaïque VIe s. Ravenne

     

     

    L'image nous fait réagir non seulement elle nous conte une histoire, vraie, fausse, elle nous apprend beaucoup de chose, elle nous fait connaître le passé, la façon de vivre de nos ancêtres, de s'habiller, leurs joies, leurs peurs, leurs peines, leur glorification, elle peu nous aider à comprendre l'évolution du présent.

     

     

     

     

     

    L'image support de communication

    Matin printanier dans le Palais Han - peinture à l'encre sur soie  époque Ming fin du XVe s. Formose

    L'image support de communication

     

     

    1424/1428 Le tribut (détail) fresque de la chapelle Brancacci

    église Santa Maria del Carmine - Florence - de Masaccio et Masolino

     Arrivée de Jésus et de ses apôtres à Capharnaüm, citée des pêcheurs de Galilée.

     

     

     

     L'image nous fait connaître l'Histoire avec un grand H. Petit à petit elle a été accompagnée de l'écrit. Nous découvrons encore de nos jours les vestiges d'un autre temps accompagnés d'images et d'écrits.

    Mais grâce au talent  de celui qui l'a crée elle a souvent pas besoin d'écrit.

    L'image support de communication

    Les crêpes 1562 - Peter Aertsen - huile sur toile - Hollande

    L'image support de communication

    Le déjeuner 1739 - François Boucher - huile sur topile - France

    L'image nous entraine dans toutes les situations, les banales, comme les inhabituelles .

    L'image support de communication

    Recherche en mariage 1848 - Pavel Fedotov  - huile sur toile - Russie

    A l'heure actuelle ça n'a pas changé nous y sommes en plein dedans, il y a l'image qui bouge sur les écrans de toutes dimensions, l'image est tellement aimée que nous la tatouons sur notre peau,  tout ça n'est pas nouveau ça a même pris un coup de vieux, il y a mieux puisque on cherche tous les moyens pour rentrer dans l'image voir en 4/5ème dimensions, on peu se montrer en image interposée sans être présent physiquement, voir hologramme 3D.

    L'image support de communication

    Bodo dans ses oeuvres de Amané Bodo 2016 - acrylique sur toile

    L'image support de communication

    Kyptonite 3.0 - Léon (Greg Guillemin) 2017 peinture acrylique et aérosol sur toile

    En résumé l'image nous parle encore, ex: nous avons un médicament à prendre avec manipulation nous avons un descriptif graphique pour nous aider à bien comprendre comment l'utiliser.

    Les premiers hommes qui ont senti le besoin d'exprimer leur ressenti ou ce qu'ils avaient sous les yeux à l'aide d'un dessin ensuite d'un graphisme encore plus raffiné (l'écriture) ont été géniaux, merci à eux.

    Julie Fleurie

                                               

    L'image support de communication

    Instant de vie XVIIIe s. Pietro Longhi huile sur toile

    Tableaux pluriels - Le Rhinocéros, le messager noir, le chocolat, les masques ou la porteuse de pain

    Venise           


    5 commentaires
  • Evasion en couleurs

    Jeune femme aux pivoines - Fréderic Bazille 1870 - huile sur toile  - Beaux arts magazine

    Evasion en couleurs

    Aujourd'hui je pars en voyage

    Je m'évade, pour tous bagages 

    Je prends une palette de cinq couleurs

    Elles me suffiront pour faire un bouquet de fleurs

    A toi lecteur, je te l'offre

    Evasion en couleurs

    photo personnelle

    Couleur lilas

    Temps du lilas

    qui passe si vite.

    Mes yeux à regarder ce monde désarticulé, sont las

    aujourd'hui ils se posent sur ce bouquet qui les invite

    à mieux apprécier ce que j'ai à ma porte,

    le parfum à lui seul m'enveloppe.

    Tout à coup une douceur de vivre m'emporte,

    par la fenêtre balayant l'espace la ronde des hirondelles se développe.

    Evasion en couleurs

    photo personnelle

    Couleur rose

    La vie en rose, vieille rengaine mais que l'on espère toujours

    Ciel au crépuscule peint en bleu et rose

    La lune déjà au rendez-vous arrive à pas de velours

    Fin de journée active, les soucis délestés ont fait une pose.

    Des pêches posées dans une coupe céladon met en valeur leur teint rosé

    le duvet de leur peau donne envie non de les manger mais de les caresser.

    Dans le salon un invité impromptu attend, son regard sur elles s'est posé

    la tentation est forte, sa main au-dessus de la coupe, la bienséance est outrepassée. 

    Evasion en couleurs

    Photo Art & Décoration

    Couleur verte

    La grande mare couverte de lunules

    cache son petit peuple

    de grands roseaux décoratifs ondulent

    au gré d'un zéphyr, simple

    voyageur de passage dans ce bel après-midi

    Un éclair bleu/vert zèbre le ciel, passe

    est passé le Martin pécheur semblant venir du paradis.

    Que demander de plus , je me décontracte, je me prélasse.

    Evasion en couleurs

    Photo Ecopôle du Forez

    Couleur rouge

    Dans le jardin est venu le temps des fraises

    Petits gourmands pris les doigts dans le pot à confiture

    Leurs joues rouge pivoine ils ne se sentent pas très à l'aise

     mais maman n'est pas grondeuse voyant le plaisir gustatif de sa progéniture.

    Evasion en couleurs

    Broche rubis et perles - intitulée Ruby lips d'après Salvador Dali inspiré par la bouche de l'actrice Mae West

    Roses rouges offertes avec crainte de ne pas obtenir de pardon

    Rouge baiser pour illuminer un visage

    Qui un temps a cru à l'abandon

    de celui qui aujourd'hui fait une demande en mariage.

    Evasion en couleurs

    Promenade sur la plage - Joaquim Sorolla y Batista 1909 huile sur toile 

    Couleur bleu

    Le bleu profond d'un bel été

    Le bleu turquoise de la mer avec promesse de nous embarquer

    Mer et ciel réunis pour nous transporter

    dans le passé ou le présent nous sommes prêts, nous entendons les voiles claquer.

    Evasion en couleurs

    Porte ouverte pour s'évader dans le futur.

    Julie Fleurie

      


    8 commentaires
  • Femmes

    Sculpture terre cuite patinée - Chantal Bruyère

    Femme

    Corps offert

    Abandon sans mystère

    Magie de l'instant

    Promesse d'un moment

    Caresses, tendresse

    Femme déesse

    Pouvoir de séduction

    Moment d'illusion

    Corps mille fois aimé

    Corps de souvenirs animé

    Corps déchiré, buste redressé

    Corps mille fois blessé

    Corps de femme

    Corps que certain blâment

    Corps de femme

    Corps qui enflamme

    Le galbe, les rondeurs

    Epanouissement d'une fleur

    Femme qui se donne

    Femme qui s'abandonne

    En elle s'épanouie la promesse d'une vie

    Corps de femme qui donne la vie.

    Julie Fleurie

    Femme

    Camille Monet et son fils dans le jardin d'Argenteuil - Claude Monet 1875 huile sur toile

     

    Femmes de tête, femmes enfants, femmes coquettes, femmes timides, femmes suffragettes, femmes soumises, femmes courageuses, femmes seules etc.... un peu tout ça suivant le moment. L'époque, le siècle y sont pour rien elles ont toujours été présentes et indispensables, pendant les guerres par exemple elles ont été à tous les fronts si je puis dire aussi bien au foyer, dans les usines, en plein champs de bataille, nous avons tous des grand-mères, des parentes qui ont marqué l'histoire familiale par leur courage, leur protection, même à l'heure actuelle combien sont elles à adoucir par leur présence, leur courage, dans des pays où l'on réduit, oblige, des humains à se battre, à crever de faim, à être sans grand avenir, à vivre sous l'exigence extravagante d'une poignée  de gens sans limite vis à vis du pouvoir et l'amour de l'argent.

    Femme

    Paysanne au travail - Camille Pissaro vers 1880-1882 huile sur toile

    Je parle beaucoup des femmes par ce que j'en suis une et en plus célibataire mais je ne veux pas pour autant en oublier les hommes, nous en avons aussi bien besoin et certains savent très bien nous célébrer. En ce XXIe siècle, je parle de la France ailleurs ça existe aussi bien entendu, pas mal de femmes peuvent être indépendantes par ce qu'elles ont fait des études et gagnent bien leur vie mais malheureusement je vois aussi des jeunes femmes seules avec enfants et des mois difficiles, les séparations sont courantes, ce n'est pas moi qui vais juger quoi que ce soit n'y connaissant rien, je trouve tout de même qu'il y a pas mal de triste situation. 

    Dans ce que j'entends ça et là le rêve du prince charmant existe toujours pour tous les âges il n'y a qu'à voir les recherches sur les sites de rencontre, bien sur il y a la demande éphémère mais aussi plus sérieuse. Personnellement que le rêve du Prince charmant perdure je trouve que c'est plutôt réjouissant même si ce rêve est teinté de plus de lucidité qu'autrefois et puis rêver est nécessaire cela rend parfois la vie plus supportable.

    Julie Fleurie

    Femme

    Carte postale

     

    Les Yeux d'Elsa

    Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire

    J'ai vu tous les soleils y venir se mirer

    S'y jeter à mourir tous les désespérés

    Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire

     

    A l'ombre des oiseaux c'est l'océan troublé

    Puis le beau temps soudain se lève et tes yeux changent

    L'été taille la nue au tablier des anges

    Le ciel n'est jamais bleu comme il l'est sur les blés

     

    Les vents chassent en vain les chagrins de l'azure

    Tes yeux plus clairs que lui lorsqu'une larme y luit

    Tes yeux rendent jaloux le ciel d'après la pluie

    Le verre n'est jamais si bleu qu'à sa brisure

     

    Mère des sept douleurs ô lumière mouillée

    Sept glaives ont percé le prisme des couleurs

    Le jour est plus poignant qui point entre les pleurs

    L'iris troué de noir plus bleu d'être endeuillé

     

    Tes yeux dans le malheur ouvrent la double brèche

    Par où se reproduit le miracle des Rois

    Lorsque le cœur battant ils virent tous les trois 

     Le manteau de Marie accroché dans la crèche

     

    Une bouche suffit au mois de Mai des mots

    Pour toutes les  chansons et pour tous les hélas

    Trop peu d'un firmament pour des millions d'astres

    Il leur fallait tes yeux et leurs secrets gémeaux

     

    L'enfant accaparé par les belles images

    Ecarquillent les siens moins démesurément 

     Quand tu fais les grands yeux je ne sais si tu mens

    On dirait que l'averse ouvre des fleurs sauvages

     

    Cachent-ils des éclairs dans cette lavande où

    Des insectes défont leurs amours violentes

    Je suis pris au filet des étoiles filantes

    Comme un marin qui meurt en mer en plein mois d'août

     

    J'ai retiré ce radium de la pechblende

    Et j'ai brûlé mes doigts à ce feu défendu

    Ô paradis cent fois retrouvé reperdu

    Tes yeux sont mon Pérou ma Golconde mes Indes

     

    Il advint qu'un beau soir l'univers se brisa

    Sur des récifs que les naufrageurs enflammèrent

    Moi je voyais briller au-dessus de la mer

    Les yeux d'Elsa les yeux d'Elsa les yeux d'Elsa

    Louis Aragon

    (extrait des yeux d'Elsa)

    Femme

    Rêverie - Alphonse Mucha 1897 détail lithographie

     

     


    7 commentaires
  • Arrêt sur image

    Carte postale - cruche et romarin graphisme Vincent Perriot

    Arrêt sur image

    Par ces temps de solitude on peu se permettre de faire des arrêts sur image aussi bien au réel qu'au figuré, au réel on a le temps d'arrêter son regard sur quelque chose qui nous interpelle, au figuré notre mémoire tout à coup se fige sur un souvenir et les images défilent.

    Arrêt sur image

    photo personnelle

    Ma tasse de café à la main une photo dans l'autre prise parmi d'autres étant partie pour faire un trie, arrêt sur image, ces beaux oignons cuivrés mis en tresse pour la consommation hivernale, toujours accompagnés des têtes d'ail et des échalotes que l'on ne voit pas sur la photo, me ramène à ma petite enfance.

    Je revois les poules picorant tranquillement dans ce que nous appelions la petite cour passant clandestinement, le croyaient elles, suivies de leurs poussins dodus couleur jaune d'œuf,  au travers d'un grillage tant de fois rafistolé pour aller se régaler de salades, de fraises..  friandes d'un potager qui leur donnait de l'appétit, moi-même je raffolais de leur pitance que mon arrière grand-mère leur servait:- pommes de terre cuitent dans un grand chaudron écrasées avec du son, une poule sur mes genoux assise par terre je dégustais leur plat de résistance sans façon, je devais avoir 5 ans et rêvais de vite savoir lire pour écrire une histoire sur les poules, le coq et les petits poussins ce que je fis je devais avoir 7 ans, personne n'a gardé en mémoire l'histoire...

    Arrêt sur image

    Photo personnelle

    De grands tonneaux en fer contenaient justement le son et le blé destinés aux poules il arrivait que des souris se laissent piégées à l'intérieur, mon arrière grand-mère munie d'un grand bâton essayait de les déloger, la souris affolée glissait sur la paroi ma grand-mère s'activait avec son bâton et moi je bâtais ma grand-mère pour qu'elle arrête et ne tue pas la souris. Nous nous adorions toutes les deux je n'étais jamais punie. Il y avait 3 clapiers où vivaient des lapins élevés pour être mangés souvent j'allais les voir, ils me faisaient de la peine et pourtant j'étais loin de dire non aux civets que préparait ma grand-mère.

    Arrêt sur image

    Arrêt sur image, mon père me tient par la main nous avançons sur une plage déserte, devant moi cet immense étendue mouvante qui m'effraie, au loin des rouleaux qui semblent approchés rapidement et qui au fur et à mesure qu'ils avancent se rétrécissent pour arrivé à nos pieds en écume, mon père me rassure mais non je ne veux pas apprendre à nager, j'ai 6ans devant moi l'océan atlantique quelque part sur la côte Marocaine.

     

    Arrêt sur image

    photo personnelle l'Océan Atlantique sur une côte Française

    Arrêt sur image, les fous rires sans fin avec mon amie d'enfance à la sortie de l'école nous attendons le bus à l'arrêt du Port (Nice) qui nous ramène chez nous sur la moyenne corniche, nous avons 12 ans il arrive à 16h30 nous avons le temps un rien nous égaie, tout est prétexte à la franche rigolade.... insouciance, aux beaux jours nous descendons à pied à Villefranche sur Mer pour nous baigner sur la plage de galets que longe la voix ferrée Nice - Vintimille, la Méditerranée est là qui illumine notre bonne humeur.                                                   Julie Fleurie

      Arrêt sur image

                                                                                           carte postale la Méditerranée 

    ********************

     

    Arrêt sur image

    La barque se balance

    La mer calme caresse ses flancs

    Le soleil irise sa coque

    Le temps invite à la nonchalance

    L'homme guide le gouvernail d'un geste lent

    Le co-équipier monte le foc

    La côte s'étire, s'abandonne

    Aux vagues qui viennent s'échouer en douceur

    Le peintre puise sur sa palette la couleur

    Qui traduira l'émotion que lui donne

    Ce moment unique qui jamais ne reviendra

    Le promeneur à l'instant capte et ressent l'aura

    Julie Fleurie

    Arrêt sur image

     

    carte postale Raoul Dufy - après les régates de Deauville (détail) huile sur toile 1933

     

     


    13 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires